occultismedanger.fr

Demander la libération des liens occultes


L’ATTEINTE OCCULTE : LIENS OCCULTES ET PORTES OUVERTES

Ce sujet est traité dans une page précédente du site. Vous la trouvez sous ce lien.

S’ADRESSER À UN PRÊTRE

Si cela est possible, une prière de libération des liens occultes faite par un prêtre est une bonne démarche. Puisqu’il ne s’agit pas d’un exorcisme, tout prêtre peut prier pour libérer ses frères et soeurs, en s’appuyant sur la grâce du sacerdoce de Jésus qui lui a été conféré par l’Église lors de l’ordination. C’est le cas de votre curé de paroisse.

On peut aussi rencontrer le prêtre exorciste de son diocèse. Il y a un prêtre exorciste nommé par l’évêque dans chaque diocèse (département); on peut demander un rendez-vous en téléphonant à l’évêché. La mission donnée par l’évêque au prêtre exorciste est limitée au diocèse. Si vous lisez ce site et que vous souhaitez que je vous reçoive, je vous renverrai à votre exorciste diocésain si vous n’êtes pas de la Sarthe.

Si l’on n’a pas la possibilité de rencontrer un prêtre, pour différentes raisons, il est possible qu’existe dans votre diocèse un groupe de laïcs ayant reçu mission de l’évêque pour vous accueillir. Ils sont formés et délégués pour la prière de délivrance. Ces équipes ont à leur disposition un recueil de prières : Protection, délivrance, guérison : pour se délivrer du mal

Si vous n’avez aucune de ces deux possibilités de rencontre, j’ai balisé une démarche purement personnelle dans le livret, mais c’est vraiment faute de mieux :

Télécharger le livret en PDF ou EPUB


LE DANGER DES EXORCISTES « FREE LANCE »

Vérifiez toujours qui vous rencontrez exactement, et sa mission.

Il n’est pas rare que soient présentes dans un département une ou plusieurs personnes qui se réclament d’une activité de délivrance inspirée par l’abbé Julio. De nombreux sites internet font également des propositions d’exorcismes, mêlant ésotérisme, supercherie, occultisme, christianisme, demande d’argent… Ayant parfois
les aspects extérieurs d’une église chrétienne, les prélats guérisseurs, évêques dont la filiation est soigneusement exposée, jouent fréquemment sur l’amalgame avec
l’Église catholique romaine. Or dans l’église catholique romaine, les exorcismes sont gratuits, si besoin était de le rappeler.

D’autres utilisent les outils publicitaires en ligne pour se faire connaître, aidés en cela par l’achat de bons emplacements dans les moteurs de recherche, et sortent dans les premières positions lorsque l’on tape « exorcisme »… Un rapide coup d’oeil sur leurs pages de liens (dis-moi qui sont tes amis et je te dirais qui tu es… ), ainsi qu’une visite à ce qui est vendu dans leur boutique permettent souvent de se rendre compte de leur véritable nature.

Vous trouvez dans le livret ci-dessus, ainsi que dans celui sur l’Abbé Julio, un petit annuaire de ces exorcistes électrons libres, qui monnaient leurs services…

LA PRIÈRE POUR COUPER LES LIENS OCCULTES ET FERMER LES PORTES

Cette prière est d’abord une prière d’autorité; le prêtre doit être conscient de ce qu’il dit, et le dire avec autorité. Jésus nous l’a enseigné : « Voici que je vous ai donné le pouvoir de fouler aux pieds serpents, scorpions, et toute la puissance de l’Ennemi, et rien ne pourra vous nuire. Cependant ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis ; mais réjouissez-vous de ce que vos noms se trouvent inscrits dans les cieux. » (Lc 10, 19-20)

Ensuite, c’est une prière de foi, elle est accomplie dans la foi en Jésus ressuscité, qui a vaincu le Mal et qui agit. « Que tout, au nom de Jésus, s’agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et dans les enfers, et que toute langue proclame, de Jésus Christ, qu’il est SEIGNEUR, à la gloire de Dieu le Père ». (Ph 2, 10-11).

– Le prêtre peut prier pour couper les liens occultes transmis (comme un fardeau) dans la famille. La transmission et l’exercice d’un pouvoir occulte, dans une famille, est comme une sorte de pacte implicite avec les puissances des ténèbres; celui-ci donne un droit d’entrée à l’ennemi dans la famille. L’acceptation de ce pouvoir équivaut à une initiation. Il convient donc de dénoncer ce pacte. Le prêtre prend autorité au nom de Jésus pour couper tout lien psychique et spirituel néfaste entre la personne pour qui il prie, et la ou les personnes qui ont exercé le pouvoir dans la famille. La personne qui demande la prière doit participer intérieurement, et explicitement si elle le peut, pour affirmer qu’elle dénonce ce pacte.

– Le prêtre peut prier ensuite pour couper les liens occultes actuels provoqués par les démarches occultes faites par la personne. Là, il convient d’introduire un temps de repentance pour le péché contre la sainteté divine qui est contenu dans les demandes de services occultes, et à plus forte raison dans l’exercice des dons occultes. Le sacrement de réconciliation, chaque fois qu’il est possible (avant, pendant ou après cette prière) est fortement conseillé.

– Le prêtre peut être amené aussi à prier plus spécifiquement pour lever des malédictions, briser des rituels magiques, couper des liens entre la personne et celles qui agissent sur elle quand il s’agit de magie noire venue de l’extérieur, renoncer à des initiations orientales occultes… etc.

Dans tous les cas, il s’agit de demander à l’Esprit Saint de remettre la personne dans la grâce de son baptême, avec la protection et la liberté que cela représente.

Laisser un commentaire